Mots-clefs

, , , , , , ,

Qui ne connait pas cette célèbre citation de Charlotte issue de la non moins  célèbre série Sex and The City?

Quelle question Brunette, tout le monde connaît SATC! Voyons c’est une série tellement culte! Limite, les filles y vont décortiquer chaque épisode pour y trouver une solution qui remédiera à leurs problèmes de coeur, m’enfin c’est classiiique!…

OK, j’avoue j’ai moi-même découvert la série très tardivement, pour cause de fainéantise aigue, c’est pas bieeeen

via les films qui en sont dérivés d’ailleurs c’est pas bieeeen bis

Pardon je ne vais pas me mettre à ré-écrire un résumé sur cette série ô combien instructive (sans ironie! ) sur les rapports hommes-femmes et le point de vue de ces dernières. C’est juste cette fameuse phrase qui a attiré mon attention et qui m’a incitée à écrire ce premier billet de la rentrée…

On a passé nos deux derniers mois à lézarder sur la plage à offrir notre corps au dieu Soleil (ou à travailler, selon notre degré de chance) mais aussi à faire des rencontres en direct live de notre serviette de bain, du balcon de l’hôtel  (ou encore de derrière notre écran d’ordinateur, de la cafétéria du bureau, de la terrasse du resto d’en face ..en été les esprits s’éveillent comme on dit ) à se rincer l’oeil, tchatcher, en prenant du bon temps avec toute personne susceptible de nous plaire – libido au max, bonjour-.. ce fut bien, ce fut intense, cela nous a permis de nous détendre l’esprit, et, nous voilà, revenues, gonflées à bloc pour entreprendre une nouvelle année pleine de rebondissements (boing! boing! )

Certaines auront conservé des contacts avec leur amour de vacances, d’autres pas.

Quoi qu’il en soit,  une fois  plongées dans nos dossiers, vient le moment de sortir la tête de l’eau  et de se poser la sempiternelle question :

Vais-je LE trouver un jour? »

Toute l’année nous sommes stressées, par les aspects différents de notre vie, le boulot, le/la boss,  les études,  les embrouilles diverses avec notre entourage, les paperasses, la recherche d’un appart.. que sais-je. Il faut en plus trouver la bonne personne.  C’est le jeu du loto. Qui tirera le numéro gagnant?

On voit nos copines qui s’attachent, se pacsent, se marient tour à tour « c’est naturel, chérie »  Oui mais on n’a pas forcément envie de se mettre la pression. Pas tout de suite, du moins. Mais comme « L’Homme  (et donc La Femme ) est un être social, la nature l’a fait pour vivre avec ses semblables » (Merci Aristote ) On ne peut pas réellement fuir et l’on est bien obligée de faire face à cette situation…. un peu oppressante.

Des amis pleins de bonnes intentions  qui essaient de vous donner des conseils, parce qu’eux-mêmes sont heureux en couple, à ceux qui hochent la tête d’un air compatissant lorsque vous dites que vous êtes heureuse célibataire..

Ma foi, emportée par cette vague d’amour, on se prend au jeu.

Et comment?

Partons d’une situation simple, la personne vous plaît, vous lui plaisez également.

Vous essayez de tout faire pour lui plaire, du moins pour les premiers rendez-vous. Sourire ravageur, on rit à toutes ses blagues, on garde pour soi les commentaires désapprobateurs quant à sa tenue, à une situation cocasse..etc. On se montre sous son meilleur jour. C’est bien, vous êtes parfaites. Les rendez-vous s’enchaînent, l’on finit par conclure. Tout va bien. Vous êtes heureux.

Seulement voilà, parfois, au bout de quelques temps, ça ne marche plus.

On passe sur les autres raisons diverses et variées qu’évoque votre partenaire (ou que vous  évoquez vous-mêmes) ainsi que sur les larmes ( de crocodiles pour certain(e)s que vous/lui(?) versez… il y en a quand même une  qui revient constamment :

On n’a pas assez apprécié l’autre pour ce qu’il/elle est (ou: vous n’avez pas été assez  apprécié(e)s pour ce que vous êtes).

Le film « He’s just not that into you » (ce que pensent les hommes) l’explique très bien.

En attendant, ne vous prenez plus la tête et passez à autre chose...facile à dire, difficile à admettre..

Prenez le temps de vous aimer. Mais de vous aimer à fond! Prenez le temps d’écouter vos ressentis, vos désirs, vous savez très bien ce qui peut vous faire plaisir, et cela va se ressentir, vous allez dégager, croyez moi!

Je suis folle.. de moi-même! »

Bon, sans trop verser dans la mégalomanie non plus, ça peut faire peur.

Alors,  oui les techniques et autres règles en matière de séduction trouvées sur le net ou dans les livres, ou enseignées de mère en fille (??) pour parvenir à vos fins peuvent fonctionner. Si votre seul désir est de vouloir séduire à un moment précis. Même si cela fait depuis l’âge de 15ans que vous enchaînez les rendez-vous, si l’on ne vous aime pas pour ce que vous êtes, à quoi bon?

Pour la rentrée, chouchoutez vous, soyez vous-mêmes  et souriez !

Et puis pour info, la Charlotte, elle L’a trouvé 🙂

XoXo bonne rentrée !

La Golden Brunette

Publicités