Mots-clefs

, , , ,

https://lagoldenbarbie.files.wordpress.com/2013/11/sans-titre2.jpg

A chacun(e) , son parfum ! il y en a actuellement pour tous les gouts, à porter tous les jours, d’autres à choisir pour une occasion spéciale. Mais comme on dit : les gouts et les couleurs ne se discutent pas. Seulement, gare au parfum qui vire! Comment peut-on savoir si la fragrance qui nous plait tant ne risque pas de se transformer en odeur proche du sandwich thon -mayo une fois sur nous?

Règle n°1 : connaître les notes

Les différentes sortes d’odeurs ou de fragrances sont appelées notes, comme en musique. Il existe 7  familles de notes qui dépendent de la matière première utilisée pour faire le parfum :

les fleuries (élaborés autour d’une ou plusieurs senteurs florales.)

les boisés (telles le vétiver, le cèdre, le santal, le patchouli..

Les orientaux ou ambrés ( vanille, ambre, résines, mélangées à des notes de bois, de fleurs, d’épices..)

les héspéridés (agrumes, composant la plupart du temps la dominante des eaux de Cologne)

les « vertes » ou « fougères » : lavande, notes aromatiques, géranium, vétiver, coumarine, mousse de chêne. Elles sont à la base de nombreuses eaux de toilette masculines

Les fruités ..

(Ces catégories peuvent elles mêmes être divisées en plusieurs sous catégories ..)

Un parfum est composé de plusieurs notes

A l’intérieur d’un même parfum, elles se divisent en 3 :
la note de tête ( hespéridés ou florale) : celle que que l’on sent au début et que l’on laisse sur son passage.
la note de coeur (plutôt les fruitée, vanillée, épicée): celle qui reste toute la journée sur la peau.
– la note de fond (plutôt les musquée, ambrée…) : celle se retrouve sur nos vêtements le lendemain.

https://scontent-a-ams.xx.fbcdn.net/hphotos-frc1/484864_499206060133373_1037945775_n.jpg

Règle n°2 : choisir la concentration

La diffférence entre le parfum, l’eau de parfum,  l’eau de toilette et l’eau de Cologne s’explique simplement par la concentration.. Plus le jus est concentré, plus il sent fort et plus il tient longtemps. Si l’on n’est pas sûr(e) de soi , mieux vaut commencer par l’eau de toilette.

Règle n°3 : les tester!

Notre peau est le reflet de ce que nous sommes, notre odeur corporelle est issu du PH (le niveau d’acidité) de notre peau. Ce même PH est fonction de nos gouts, de ce que nous mangeons, vivons. Par conséquent, varie en permanence,  Le mieux est donc de tester sur nous même, à plusieurs reprises les différentes fragrances qui nous plaisent selon nos personnalités : discrètes, féminines/masculines, capiteuses… Il est important de bien prendre son temps avant de choisir un parfum pour qu’il nous soit le mieux adapté.

Règle n°4 : Quelques astuces pour faire durer son parfum plus longtemps

Un flacon de parfum ne possède pas de date limite à son utilisation, cependant pour éviter le risque d’en perdre l’odeur, il est préférable de le ranger dans un endroit sombre, préservé de la chaleur.

Prolonger l’odeur du parfum sur soi : rien de tel qu’une peau propre et bien hydratée. Avec une administration au niveau des points stratégiques : cou,  poignets, voire creux des genoux… Cela peut paraître curieux mais ce sont les trois points d’impulsion qui conservent le plus longtemps l’odeur d’un parfum.

Pourquoi pas non plus en mettre sur l’oreiller, sur la brosse à cheveux…

Passer quelques gouttes dans l’air et passer dans le nuage permet également d’en répartir de manière homogène.

A absolument éviter :

Le parfum au niveau des aisselles qui irritent la peau, empirent l’odeur de transpiration et qui plus est, passent dans votre circulation sanguine  ce qui peut être toxique et dangereux.

XoXo Bonne Journée !

La Golden Brunette

Publicités